Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
May 7 2011 7 07 /05 /May /2011 22:55

bible lecture

 

Sauf précision, tous les passages tirés des Saintes Écritures sont extraits de la Version Ostervald révisée édition de 1996.

 

1. Au commencement que trouvait-on à la surface de l'abîme?

 

« Or la terre était informe et vide, et les ténèbres étaient à la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu se mouvait sur les eaux » (Genèse 1:2).

 

2. Puisque les ténèbres étaient à la surface de l'abîme, comment vint la lumière?

 

« Et Dieu dit: Que la lumière soit » (Genèse 1:3).

 

3. Quel en fut le résultat?

 

« et la lumière fut » (Genèse 1:3).

 

4. Après que la lumière fut, quelle grande œuvre accompli Dieu?

 

« Et Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres » (Genèse 1:4).

 

5. Quel nom fut donné à la lumière, et quel nom fut donné aux ténèbres?

 

« Et Dieu nomma la lumière, jour; et il nomma les ténèbres, nuit » (Genèse 1:5).

 

6. En additionnant la lumière aux ténèbres qu'obtient-on?

 

« Et il y eut un soir [ténèbres], et il y eut un matin [lumière]; ce fut le premier jour » (Genèse 1:5).

 

7. Quelles paroles de Christ prouvent qu'une journée telle qu'elle fut conçue par Dieu comprend à la fois les ténèbres et la lumière?

 

« Alors Jésus lui dit: Je te dis en vérité, qu'aujourd'hui, cette même nuit, avant que le coq ait chanté deux fois, tu m'auras renié trois fois » (Marc 14:30).

 

8. Avons-nous une preuve quelconque que ces évènements advinrent durant la partie non éclairée du jour?

 

« Ayant donc pris le morceau, Judas sortit immédiatement. Or, il était nuit » (Jean 13:30).

 

NOTE: Nous avons ici deux déclarations prouvant sans doute possible que la nuit est la partie non éclairé du jour. En d'autres termes, un jour dans son intégrité comprend à la fois une partie non éclairée, la nuit, et une partie éclairée, la journée. Il s'agit de ce à quoi Dieu faisait référence lorsqu'il déclara: « Et il y eut un soir, et il y eut un matin; ce fut le premier jour » (Genèse 1:5).

 

9. Selon la Bible, quand commence donc le soir?

 

« Mais seulement au lieu que l'Éternel ton Dieu aura choisi pour y faire habiter son nom; c'est là que tu sacrifieras la Pâque, le soir, dès que le soleil sera couché, au moment où tu sortis d'Égypte » (Deutéronome 16:6).

 

10. En une occasion, à quel moment du jour des malades furent-ils amenés à Christ?

 

« Sur le soir, quand le soleil fut couché, ils lui amenèrent tous les malades, et les démoniaques » (Marc 1:32).

 

NOTE: Ces passages des Écritures, ainsi que d'autres, nous enseignent que le coucher du soleil est le commencement du soir, tout autant que le commencement d'une nouvelle journée.

 

11. Trouvons-nous d'autres passages des Écritures enseignant que le coucher du soleil est le commencement du soir?

 

Réponse: Oui. S'il vous plaît, lisez les passages bibliques suivants: 2 Chroniques 18:34; Nombres 9:21; Lévitique 22:6-7; Deutéronome 23:11; Juges 14:12-18.

 

12. Concernant le début du sabbat, que nous dit Néhémie?

 

« C'est pourquoi, dès que le soleil s'était retiré des portes de Jérusalem, avant le sabbat, par mon commandement, on fermait les portes; je commandai aussi qu'on ne les ouvrît point jusqu'après le sabbat; et je fis tenir quelques-uns de mes gens aux portes, afin qu'il n'entrât aucune charge le jour du sabbat » (Néhémie 13:19).

 

13. Quel jour de la semaine est le jour du sabbat?

 

« Mais le septième jour est le repos de l'Éternel ton Dieu » (Exode 20:10).

 

14. Quand commence ce jour et quand fini-t-il?

 

« d'un soir à l'autre soir, vous célébrerez votre sabbat » (Lévitique 23:32, dernière partie du verset).

 

15. Pour combien de temps Dieu dit-il, devrait être observé le sabbat?

 

« Ainsi les enfants d'Israël observeront le sabbat, pour célébrer le sabbat dans toutes leurs générations, comme une alliance perpétuelle » (Exode 31:16).

 

16. Que dit Christ concernant la désobéissance aux commandements?

 

« Celui donc qui aura violé l'un de ces plus petits commandements, et qui aura ainsi enseigné les hommes, sera estimé le plus petit dans le royaume des cieux » (Matthieu 5:19).

 

« Car, quiconque aura observé toute la loi, s'il vient à pécher dans un seul point, devient coupable de tous » (Jacques 2:10).

 

Traduit d'après The Bible Home Instructor par Andrew N. Dugger, assisté de P.A. Nugent et d'Herbert Miles. 

Share this post

Published by Sabbath Keeper - in Études Bibliques Familiales
write a comment

comments

fongang eric 06/05/2011 14:58


Shalom !

Est ce que les "vous avez appris qu il a été dit... mais moi je vous dis " de Jésus en Matthieu va contre Mt 5.17 ?


Sabbath Keeper 06/12/2011 08:05



En disant ceci, Jésus ne contredit pas la loi mais plutôt élabore à partir de la loi pour permettre d’en approfondir le sens et la portée véritable. Il traduit a mon avis la
portée spirituelle et l’intention véritable de la loi.


Dans un cas bien précis au verset 43, il répond à un commandement qui n’existe pas dans la loi, mais qui plus probablement traduit une compréhension que certains enseignants de la
loi pouvaient avoir des écritures. En effet, il n’est jamais écrit dans les écritures hébraïques : « Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton
ennemi ». Il s’agit très probablement d’une interprétation des Ecritures qu’élaborèrent certains enseignants tels que les pharisiens. Jésus revient là-dessus et corrige cette
interprétation.


Les versets 33 et 38 traitent de mesures qui furent mises en place et qui étaient en fait destinés à prévenir les abus en termes de vengeance (le verset 38 est la reprise d’un
passage qui établissait un standard en termes de rétribution, surtout pour éviter que la personne lésé n’aille trop loin en voulant réparer ses torts) et de faux serments. Jésus ne dit pas que la
loi est mauvaise ou doit être révoquée, il invite plutôt son auditoire à aller plus loin et à élever ses standards en termes de moralité et de justice.


On trouve des textes rabbiniques ultérieurs qui adoptent la même terminologie et élabore d’une manière similaire sur la loi. C’est ce qu’on appelle dans la tradition talmudique
la Halakha.



fongang eric 06/05/2011 14:52


Shalom

Merci de vos explications.


fongang eric 06/02/2011 12:03


Shalom
comment soutenir que le sabbat soit toujours le 7jour(samedi)alors qu il est attester que le nombre de jour, semaine dans une année subi des variations? le premier jour du nvelle an n est pas
identique meme a parmi les églises observateurs du sabbat. je suis un observateur du sabbat,cette situation me trouble


Sabbath Keeper 06/02/2011 22:53



Je ne pense pas que le cycle de sept jours n’ait jamais été interrompu. Le Sabbat a toujours été le septième jour et je ne pense pas qu'un jour ait jamais été retiré ou ajouté à
une semaine.
C'est bien sur différent pour le cycle des fêtes juives, basés sur les mois et les années. Il se peut que ce cycle ait été interrompu. Sachant qu'il s'agit d’un calendrier lunaire qui nécessite
des variations dans le nombre de jours d'une année à l'autre et donc des calculs complexes pour le rééquilibrer. Cependant, cela n'a rien à voir avec un cycle de sept jours. Le nombre de jours
dans une année est modifiable sans qu’un jour ne soit jamais retirée d’une semaine. Le calendrier romain subit lui-même des variations (années bissextiles), cependant l’ajout d’un jour au mois de
février n’interrompt en rien le cycle de sept jours de nos semaines.
Shalom!